QU'EST-CE QUE L'ALLERGIE AU POLLEN ?

allergie au pollen

         La pollinose ou allergie au pollen est une maladie causée par une réaction allergique aux différents types de pollen qui, présents dans l'atmosphère, pénètrent dans l'organisme à travers les muqueuses exposées à l'air et produisent des processus respiratoires tels que la rhinite et l'asthme.

Au Québec, l'allergie au pollen est le type d'allergie le plus courant et est principalement causée par le pollen des plantes, des arbres et des herbes.

Qui est concerné ?

Toute personne est susceptible de développer une allergie au pollen, surtout si elle est fortement exposée au pollen.

Quels sont les symptômes ou les réactions qu'il produit ?

La réaction allergique au pollen peut affecter différents organes :

Nez : il produit une inflammation, caractérisée par des éternuements, des démangeaisons, une congestion, des sécrétions et une obstruction nasale.

Yeux : conjonctivite.

Les oreilles qui démangent. Démangeaison du palais. Gorge qui démange

Dans 40 % des cas, l'allergie au pollen est également associée à l'asthme, qui peut affecter les poumons et provoquer de la toux, des difficultés respiratoires, une sensation d'oppression dans la poitrine et une respiration sifflante.

Quand l'allergie au pollen est-elle la plus aiguë ?

L'allergie au pollen se manifeste généralement au printemps et en été, lorsque les plantes sont en fleurs et qu'il y a davantage de pollen dans l'air. De même, le temps influence généralement les symptômes de la pollinose : les symptômes sont minimes les jours de pluie et les jours nuageux ou sans vent, car le pollen ne se déplace pas dans ces conditions, tandis que les jours chauds, secs et venteux favorisent une plus grande distribution du pollen et, par conséquent, l'apparition de symptômes allergiques plus importants.

En outre, la pollution atmosphérique renforce l'effet allergène du pollen, ce qui signifie qu'il est plus fréquent dans les zones urbaines que dans les zones rurales.

10 conseils pour minimiser les symptômes des allergies au pollen

Les allergies ne peuvent être guéries ; seuls leurs symptômes peuvent être traités. C'est pourquoi la stratégie la plus efficace consiste à éviter autant que possible tout ce qui provoque des allergies. Dans ce cas, au printemps, lorsque, en raison du processus de pollinisation des plantes, il y a davantage de pollen dans l'air, il est conseillé de prendre certaines mesures d'hygiène pour éviter tout contact avec cet allergène.

 1. Mieux de demeurer à l'intérieur.

Les jours où la concentration de pollen est la plus élevée et, surtout, les jours de vent, rester à l'intérieur autant que possible vous aidera à mieux supporter votre allergie.

 2. Heures non conseillées

Les intervalles entre 5 h et 10 h et entre 19 h et 22 h sont celles où la concentration de pollen est la plus élevée. Pour cette raison, nous vous recommandons de réduire les activités extérieures et de garder les fenêtres de votre maison fermées pendant ces heures.

 3. Dans la voiture, ne pas ouvrir les fenêtres.

Gardez les fenêtres fermées pendant les trajets en voiture.

 4. Les purificateurs d’air sont utiles.

Vous pouvez mettre des filtres anti-pollen sur les climatiseurs, tant à la maison que dans la voiture, à condition de les changer fréquemment ou encore utiliser un purificateur d’air avec un filtre HEPA.

 5. Sortir avec vos lunettes.

Lorsque vous sortez, il est conseillé de porter des lunettes de soleil afin que le pollen n'entre pas en contact avec vos yeux.

 6. Les vêtements, un aimant pour le pollen.

Les grains de pollen peuvent rester coincés dans vos vêtements. Il est donc conseillé de prendre une douche et de changer de vêtements en rentrant chez vous. Évitez également de suspendre les vêtements à l'extérieur.

 7. N'enlevez pas le pollen.

Essayez d'éviter les activités susceptibles d'éliminer les particules de pollen, comme tondre la pelouse, balayer la terrasse, etc. Si vous êtes allergique au pollen de l'herbe, nous vous déconseillons de vous allonger sur la pelouse.

 8. Soyez prudent dans le jardin.

Si vous avez un jardin, évitez d'avoir des plantes qui pollinisent par voie aérienne.

 9. Ne baissez pas votre garde la nuit.

Si vous devez passer la nuit à l'extérieur, il est conseillé de ne pas dormir près de sources de pollens allergènes, comme les arbres ou les plantes.

 10. Consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous utilisez des médicaments spécifiques contre les allergies, tels que les antihistaminiques, il est important que vous preniez toujours ceux prescrits par votre médecin, régulièrement et selon le dosage recommandé. Vous ne devez jamais les mélanger avec de l'alcool. En cas de doute, demandez à votre pharmacien.

Trouvez plus d’information ici.